Témoignage d'Antoine

Récemment arrivé à Nantes, Antoine, 28 ans, est accompagnateur bénévole au sein du groupe Nantes 4, depuis mars 2016. Depuis, il a accompagné 3 personnes en recherche d’emploi.

« Le monde du travail actuel est particulièrement compliqué, j’en ai fait l’expérience moi-même. Diplômé d’une école d’Ingénieur, j’ai trouvé un premier emploi rapidement, qui s’est mal terminé, et j’ai ensuite connu une période de chômage longue et difficile. Je sais à quel point on se sent seul dans cette période. C’est avec le soutien de la mission locale de ma ville que j’ai pu sortir de l’isolement, reprendre confiance en moi et retrouver du travail.

Lorsque j’ai découvert SNC lors du forum du bénévolat, j’ai tout de suite eu envie de m’impliquer à mon tour. Les échanges avec les bénévoles étaient très agréables et ils m’ont très bien expliqué le fonctionnement. L’accompagnement en binôme est un véritable atout qui m’a convaincu de rejoindre l’association !

En tant qu’accompagnateur, j’essaie dans un premier temps d’apporter un soutien moral aux personnes que je rencontre et de leur redonner confiance. Les 2-3 premières rencontres sont particulièrement importantes et l’on constate déjà souvent une évolution positive. Les rendez-vous sont généralement espacés de 2 ou 3 semaines mais l’on échange également par email, en mettant toujours le deuxième accompagnateur en copie.

Les 2-3 premières rencontres sont particulièrement importantes et l’on constate déjà souvent une évolution positive. 

Le rôle du binôme de bénévoles est primordial car il permet de ne pas se laisser transporter par les émotions, de prendre du recul après l’accompagnement. Les formations dispensées par SNC sont aussi une vraie force pour nous permettre de trouver la bonne distance, d’être à l’écoute, sans porter de jugement, et pour rester engagés dans nos missions.

Etre bénévole à SNC, c’est que du bonheur ! J’apporte mon aide aux autres, c’est très positif, ça responsabilise et on se sent directement utile. Je vois les choses autrement, avec plus de retenue. Et ça me permet surtout de rester simple et de me rappeler que personne n’est à l’abri de quoique ce soit. Il y a une très bonne ambiance au sein du groupe de bénévoles et nous avons plaisir à nous retrouver chaque mois. Je suis le plus jeune du groupe et je ne suis arrivé à Nantes qu’il y a deux ans. Ils ont donc une meilleure connaissance de la région et des acteurs de l’emploi, mais nos profils se complètent. Ce sont des gens très simples et investis et je les remercie pour tout ce dont ils m’apportent. »