Témoignage de Valérie

Jeune quadra, Valérie est accompagnatrice bénévole à SNC depuis 2003. Elle a démarré dans le groupe Saint Blaise (Paris 20ème), puis a rejoint le groupe de la Goutte d'Or (Paris 18ème) avant de participer à la création du groupe de Montreuil (93). Chef de projet ESS dans une grosse association francilienne, cet engagement à SNC lui permet de garder un pied dans la réalité. Depuis 2010, elle est membre du CA et suis tout particulièrement la thématique des emplois solidaires.

Crédit photo : Christophe Averty

« Ce qui m’a plu dans le bénévolat proposé par SNC, c’est le fait d’être à deux pour accompagner une personne. C’est très rassurant. Dans cette association, l’environnement est soutenant. Au-delà du binôme, il y a le groupe de bénévoles que je rencontre chaque mois, et puis, l’ensemble du réseau SNC.

L'accompagnement SNC, c'est avant tout donner un espace de parole à des personnes sans emploi, leur permettre de parler de leur chômage, les écouter sans les juger. Et surtout, n’avoir aucun impératif de résultat immédiat. Dans l’environnement actuel, cet espace de « non rentabilité » est très appréciable.

Récemment, une dame, que j’accompagne avec un autre bénévole, m’a dit « Je n’ai pas avancé dans mes recherches depuis deux semaines, j’étais trop déprimée ». Je ne lui ai pas fait de reproches, je l’ai simplement écoutée et rassurée. Puis, lorsqu'on l'a revue la fois suivante, elle allait mieux et avait repris ses démarches de façon plus énergique.

C’est un vrai plaisir de voir les gens changer au fil des rencontres, de les voir reprendre confiance et arriver à nos rendez-vous plus souriants, en se tenant plus droit. »