Catherine

Après une carrière dans les ressources humaines et sensible aux questions de l'emploi, Catherine a rejoint SNC alors qu'elle allait partir à la retraite. Depuis 8 ans, elle est accompagnatrice bénévole au sein du groupe SNC Montmartre.  

Crédit photo : Delphine Blast

J’ai connu SNC par le bouche à oreille alors que j’allais partir en retraite. Après une carrière dans les RH, j’étais sensible aux questions d’emploi et j’ai donc été rapidement séduite par la philosophie de l’association. Le bénévolat SNC est une formule souple, on y consacre du temps en fonction de ses possibilités, ce qui est très appréciable pour les actifs. 

Ce que j’aime vraiment, c’est être dans le concret, en lien direct avec les problématiques des personnes et de voir aboutir ce que j’entreprends. Les contacts avec les accompagnateurs sont également enrichissants et stimulants : on est toujours contents de se retrouver lors des réunions mensuelles et on en repart avec de bons conseils. 

Ces huit ans de bénévolat ont été une véritable école de patience et d’humilité. Les accompagnements ne sont pas tous simples, on rencontre parfois des cas très lourds. 

Ce que j’aime vraiment, c’est être dans le concret, en lien direct avec les problématiques des personnes et de voir aboutir ce que j’entreprends.

On apprend à ne pas viser un résultat immédiat, à privilégier l’écoute et la bienveillance. 

Récemment, j’ai eu des nouvelles d’une personne que j’avais accompagnée alors qu’elle traversait une grave dépression. Aujourd’hui, elle nous remercie de notre aide et nous annonce qu’elle a repris une formation pour devenir conseillère en insertion. Quelle satisfaction quand on remet quelqu’un sur les rails !